31/01/2018

COURS PUBLICS - JEUDI 8 FÉVRIER - 18H30 - BENJAMIN MOUTON - MÉMOIRES D'OUTRAGES, EXPRESSIONS PATRIMONIALES.

Cité de l’architecture et du patrimoine - Cours publics à 18h30 - cycle "Relever l’héritage après les ruptures de l’Histoire" - Jalons d’hier et débats d’aujourd’hui

Avec Benjamin Mouton, Inspecteur général et architecte en chef des Monuments historiques (h) expert Icomos.

Dans le cortège des destructions, longue et banale cohorte des conflits armés, les destructions civiles, ciblées, délibérées, visent trois objectifs

Le premier est de déplacer le champ du conflit du terrain militaire au terrain civil ;
Le second est de « faire évènement » ;
Le troisième est de provoquer une onde d’émotion, dont la portée donnera la mesure de l’efficacité de l’acte lui-même.

Lorsque la cible est patrimoniale, alors s’ajoute une plus-value très efficace davantage morale que physique. Quelles réponses à ces atteintes, et pour qui ? Faut-il s’attacher à pérenniser la mémoire des évènements historiques, laisser la ruine en l’état, comme une plaie ouverte qui accuse le bourreau ?