1/02/2018

COURS PUBLICS - JEUDI 8 MARS - 18H30 - L'ACTION INTERNATIONALE AU SECOURS DES PATRIMOINES MUTILÉS

Cité de l’architecture et du patrimoine - Cours publics à 18h30 - cycle "Relever l’héritage après les ruptures de l’Histoire" - Jalons d’hier et débats d’aujourd’hui

Avec :
Mounir Bouchenaki, archéologue, directeur du Centre régional arabe pour le patrimoine mondial
Yves Ubelman, architecte, fondateur d’Iconem

Au lendemain des désastres de la seconde guerre mondiale, dès 1945, les puissances belligérantes ont décidé de la création de l’ONU à New York et de l’Unesco à Paris.

Les conflits armés qui ont suivi (fin XXe siècle- début du XXIe siècle) diffèrent des guerres traditionnelles : ils prennent pour cibles directes les populations civiles mais aussi les symboles de leur culture en vue d’annihiler leur mémoire et leur identité. Ils se déroulent dans des pays d’une richesse archéologique, architecturale et urbanistique tout à fait exceptionnelle, en Afghanistan, Bosnie Herzégovine, Irak, Liban, Libye, Mali, Syrie et Yémen. Ils sont mondialisés par une instrumentalisation médiatique et font du pillage des œuvres une ressource pour l’agresseur.

La liste de sites historiques et archéologiques gravement endommagés, dont certains comme Alep, Bosra, Hatra, le Krak des Chevaliers, Palmyre, sont inscrits au Patrimoine Mondial de l’Unesco, ainsi que celle des musées détruits et volés, ne cesse de s’allonger : les conséquences de ces évènements constituent aujourd’hui un défi majeur pour l’ensemble de l’Humanité.